PRÉSENTATION DU BLOG

Ce blog est une anthologie permanente de la brouette dans la littérature. Vous pouvez y participer en envoyant à Grégory Haleux ― ellipse_et_laps[at]yahoo.com ― tout extrait (de préférence scanné ou photographié) de livre ou de revue comportant le mot brouette ou l'un de ses dérivés, avec la référence exacte de la source.

Cette entreprise se situe dans ce que l'on peut déjà nommer une tradition brouettologique dont le grand initiateur fut le marquis de Camarasa, auteur des Causeries brouettiques (1925).

Le site de Francis Mizio, Néo Brouettes, nous tint longtemps en haleine jusqu'à sa destruction, en 2011, sous l'amoncellement de brouettes de spams. Depuis, on nous laisse miroiter la résurgence  de la partie du site concernant la « littérature brouettique ». Ne voyant rien venir, il nous a bien fallu créer ce blog afin de partager ce que nous relevons dans nos lectures personnelles.

Citons, parmi les rares ouvrages consacrés au sujet :

― Michel Girard, L'Esprit de la brouette, Cheminements, 2004.

― Christian Dufour, Catalogue d'une remarquable et nombreuse collection de livres brouettiques provenant de la bibliothèque de feu M. Robert H***, Chez l'auteur, 2007.


― les numéros 3 et 4 des Cahiers de l'Institut (IIREFL), 2009 et 2010, consacrés en grande partie au marquis de Camarasa.

― les Actes du Colloque brouettiste - de la folie littéraire et des bibliothèques imaginaires, Jean-Paul Rocher éditeur, 2011.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Julio Cortázar : Marelle

« La non-communication parfaite, pensa Oliveira. Ce n'est pas tant que nous soyons seuls, ça, on le sait et pas moyen d'y couper. Ê...